logo-calacs-passerelle


Service d'aide
aux victimes d'agression
à caractère sexuel








LIGNE D'ÉCOUTE PARTOUT AU QUÉBEC 24H / 7 JR : 1-888-933-9007    
   

bouton-sortir
Icone - Facebook






Articles
44

NON SANS SON CONSENTEMENT!

Paru le 22 avril 2013 13:38
Par Claire Tessier
non-sans-son-consentement

Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate
Drummondville, 18 avril 2013. Dans le cadre de leur projet de sensibilisation « Non, sans son consentement », les étudiants de troisième année en techniques policières, du Collège Ellis de Drummondville, seront présents dans plusieurs bars, écoles et lieux publics, de Drummondville dans la semaine du 22 au 28 avril prochains. En partenariat avec le CALACS, La Passerelle et avec l’aide financière du Ministère de la Justice du Canada, les étudiants veulent sensibiliser la population à la problématique du « NON » consentement !

La faute au vrai fautif !
Dans notre société, que nous disons évoluée, les victimes d'agression sexuelle, particulièrement les filles et les femmes sont trop souvent considérées, comme les principales responsables de leur agression. « Elle l'a sûrement cherchée ! » disent certains. Selon des étudiants de techniques policières du Collège Ellis qui ont mis en place un programme de sensibilisation de la population, l'agresseur est le principal fautif. « Sommes-nous les seuls à penser de cette façon ? Cette société, qui remet à la victime la responsabilité de sa propre agression, est aussi dangereuse que les acteurs qui ont commis le viol. Quand avoir bu, marché sur la rue, participé à une fête, bu de l'alcool, souri ou parlé à un garçon deviennent des signes de consentement, nous avons un gros problème ! Il est temps de dénoncer les vrais coupables, car les agressions sexuelles brisent des vies ! Nous n’avons qu’à penser à la jeune Rehtaeh Parsons d’Halifax, qui s’est suicidée suite à un viol collectif en avril. »

Deuxième édition
En 2012, les élèves de troisième année de techniques policières du Collège Ellis de Drummondville avaient fait un projet semblable. Leur projet « Soit pas ce gars-là ! » avait été bien reçu par la population, mais cette année, le projet « Non, sans son consentement » vient mettre d’avantage l’accent sur cette problématique encore et toujours présente. Pour la réalisation de ce projet de sensibilisation d’envergure, les élèves feront une tournée de quelques bars de Drummondville les 25 et 26 avril prochains et ils distribueront des objets promotionnels aux gens présents sur place. De plus, certaines écoles de Drummondville et de Nicolet auront la visite de ce groupe d’étudiants qui viendront leur faire connaître le projet, mais surtout les sensibiliser à ce qu’est le consentement et le non-consentement.
Pour obtenir de l’aide ou avoir des informations : http://www.calacs-lapasserelle.org/ ou téléphonez au 819-478-3353 ou info@calacs-lapasserelle.org

Source : Annie Denoncourt, CALACS-La Passerelle
Tél. : 819 478-3353

Page Web : www.consentement.ca
Page Facebook : consentement.ca


Dernière modification à cet article le 25 avril 2013 16:35:28

Commentez cet article ◢

1000 caractères maximum.
Votre nom sera affiché.

Le commentaire devra être approuvé avant d'être publié et visible à tous.
Votre nom :
Captcha :

Masquer les articles lus

Tous les articles et communiqués

0

Parus il y a plus d'un an

14 octobre 2015
Ciné-Calacs
14 octobre 2015
Article sans titre

Parus il y a deux ans et plus

20 septembre 2013
INVITATION IMPORTANTE!!!!
3 septembre 2013
Auto-défense femmes adultes
29 avril 2013
Abolir la prostitution