Depuis l’agression, je me dévalorise.

J’ai attrapé une ITSS (infection transmissible sexuellement et par le sang).

J’ai de la difficulté à me concentrer et mes notes ont baissées.

Je me sens coupable de ce qui m’est arrivé.

Si j’en parle, je vais détruire ma famille.

On ne me croira jamais.

Je me sens en colère envers l’agresseur, envers moi-même.

Les gens vont me dire que j’ai couru après.

Je n’ai plus le goût de voir personne parce que j’ai peur qu’ils me jugent.

L’agresseur va revenir me faire du mal si je parle.

Je me sens beaucoup plus anxieuse et stressée depuis les évènements.

J’ai peur qu’on me force à porter plainte même si je ne veux pas.

J’ai un sommeil agité.

Mes amies et ma famille vont arrêter de me parler.